Avertir le modérateur

11/09/2008

J'ai aimé la Star Academy

Par Tristan

Au vu des commentaires vu sur ce blog, je veux juste rétablir certaines petites choses. Ce qui est sûr, c’est que la Star Academy qui s’installe dans le Marais va bouleverser la vie du quartier pendant au moins 4 mois. Ce qu’il faut savoir, c’est que moi même, qui a aimé la Star Academy à une certaine époque, prend soin de ne pas prendre parti dans ce débat sur la qualité de l’émission. Juste qu’une chose à dire, et ça c’est fou mais c’est vrai, quand je parle avec des gens de la Star Academy, tout le monde me dis que la meilleure Star Academy, c’était la 2 (avec Nolwenn, George Alain, Emma, Houcine,…).

La Star Academy a pris une ampleur telle depuis que c’est devenu différent. Avec le recul que l’on peut désormais avoir, on se rend compte de la machine que cela représente. Il faut savoir que une saison de Star Academy rapporte plus d’argent que la Coupe de Monde de Football à TF1! Comme disait un certain Patrick le Lay, il faut créer du temps de cerveau disponible pour vendre du Coca Cola (à peu près ça).

Le fait que tout cela se passe désormais en plein cœur de Paris (les bandes annonces mettent à fond ça en avant) implique selon moi un remaniement énorme du quartier (car régie, fans… Je ne vais pas me répéter par rapport à ça, ça a déjà été dit dans les billets précédents). Après, tout, ce qu’il faut espérer, c’est que peut être, je dis bien peut être, que je me trompe et que tout sera bien confiné dans l’hôtel particulier, et que ça ne changera pas grand chose dans le Marais.

PS: concernant la photo, elle a été prise le 5 septembre, donc, non, ce n’est pas pour le tournage d’un film qui a eu lieu 1 journée le 14 Août

05/09/2008

StarAc vs rue Charlot: 0 partout

Par Eric

En tant que nouveau voisin de la Star Academy, je suis arrivé à la réunion publique organisée par le maire de l'arrondissement avec un couteau entre les dents et ma liste de contestations bien senties. Au final, après plus d'1h30 d'échanges douloureux pour mon système nerveux central, je dois le confesser: j'ai applaudi des deux mains le maire, le commissariat, Endemol et même Nikos Aliagas (c'est dire). Comment ai-je pu en arriver là?

Comme l'a noté dès les premières minutes ma charmante voisine de droite, «on n'avait jamais vu autant de monde aux réunions d'arrondissement». C'est devant une salle pleine à craquer, jonchée de journalistes relégués au dernier rang et priés de se taire, que la direction d'Endémol, avec en tête le DGA en charge des programmes Yves Bigot, et le commissariat ont entouré le Maire Pierre Aidenbaum. Après un rappel des faits définitivement trop rapide et peu précis, la parole a très vite été donnée à la salle pour les questions alors qu'arrivaient discrètement un Nikos Aliagas outrageusement surbronzé.

Dans ce contexte, il n'aura logiquement fallu quelques secondes pour que les esprits s'échauffent, les questions se chevauchant, posées par des riverains et commerçants survoltés n'attendant pas les réponses. Tout y passe: la vie d'un quartier tranquille brisé, des places de parking squattées, des rues bloquées, la crainte de fans présents par centaines tous les vendredis soirs, des techniciens envahissant qui ne s'habillent même pas chez les commerçants du quartier, des tags et du vandalisme qui vont fleurir, la prod qui devrait faire la police (on a échappé de peu à la police en charge de la réalisation de l'émission). Il y a même eu de l'insupportable: l'un qui s'exclame «vous êtes indésirables ici», l'autre qui demande une ingérence à la mairie dans les transactions privées entre le propriétaire de l'hotel particulier et la société de prod.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu