Avertir le modérateur

08/09/2008

Des camions, des bouchons...

Par Tristan

Bon, alors l’autre jour, je suis allé voir où en était l’évolution des travaux, la populasse, etc… Bon pour l’instant, ça va. Sauf que, la rue étant déjà un tout petit peu très étroite, ben là, on peut vraiment pas se garer. Des camions, des cars régie, ils ont même installé un coin repas… dans la cour devant l’église ! Ah ben bravo. Des plot (les truc oranges et blanc là, je me rappel plus trop le nom) jonchent toute la rue , et la porte d’entrée est gardée par un gros et grand agent de sécurité. Quand on rentre par la porte : on la ferme. Quand on sort par la porte, on la ferme. Pas de fuite. J’ai essayé de me la jouer cool, faire style suis du staff, quoi vous me reconnaissaient pas ?! Conscience professionnelle oblige, j’essai de rentrer l’air de rien.  Palalalala, « Bonjour ». On me répond : « Monsieur, vous avez un badge ? ». Moi « Bah non ! ». Lui « Désolé monsieur, c’est réservé aux membres du personnel. ». Bon tant pis, raté.

1163782677.JPG

Je me dis que là, quand même, l’entrée est juste au bord de la rue Charlot. Dans le château, il y avait un grand portail et une énorme étendue de parc. Là ça va être super chaud, va falloir bloquer la rue plusieurs fois par semaine d’où… Bah, c’est inévitable ! Colère, indignation, désespoir, énervement. Mon Dieu mais pourquoi ? Pourquoiii ? Euh, non, je m’égard tout seul là.

2017313701.JPG

Chez TF1 ils ont déjà prévu le coup avec un enoooorme autocollant Star Academy 8 sur la tout à Boulogne. Bref, ça commence quand même le 18 septembre, d’ici là, les travaux devraient être finis (bah oui, c’est obligé de toute façon), , il nous reste 10 jours d’incertitude et d’espoir, on verra bien. Suite au prochain épisode.

05/09/2008

StarAc vs rue Charlot: 0 partout

Par Eric

En tant que nouveau voisin de la Star Academy, je suis arrivé à la réunion publique organisée par le maire de l'arrondissement avec un couteau entre les dents et ma liste de contestations bien senties. Au final, après plus d'1h30 d'échanges douloureux pour mon système nerveux central, je dois le confesser: j'ai applaudi des deux mains le maire, le commissariat, Endemol et même Nikos Aliagas (c'est dire). Comment ai-je pu en arriver là?

Comme l'a noté dès les premières minutes ma charmante voisine de droite, «on n'avait jamais vu autant de monde aux réunions d'arrondissement». C'est devant une salle pleine à craquer, jonchée de journalistes relégués au dernier rang et priés de se taire, que la direction d'Endémol, avec en tête le DGA en charge des programmes Yves Bigot, et le commissariat ont entouré le Maire Pierre Aidenbaum. Après un rappel des faits définitivement trop rapide et peu précis, la parole a très vite été donnée à la salle pour les questions alors qu'arrivaient discrètement un Nikos Aliagas outrageusement surbronzé.

Dans ce contexte, il n'aura logiquement fallu quelques secondes pour que les esprits s'échauffent, les questions se chevauchant, posées par des riverains et commerçants survoltés n'attendant pas les réponses. Tout y passe: la vie d'un quartier tranquille brisé, des places de parking squattées, des rues bloquées, la crainte de fans présents par centaines tous les vendredis soirs, des techniciens envahissant qui ne s'habillent même pas chez les commerçants du quartier, des tags et du vandalisme qui vont fleurir, la prod qui devrait faire la police (on a échappé de peu à la police en charge de la réalisation de l'émission). Il y a même eu de l'insupportable: l'un qui s'exclame «vous êtes indésirables ici», l'autre qui demande une ingérence à la mairie dans les transactions privées entre le propriétaire de l'hotel particulier et la société de prod.

Lire la suite

Mais... ça veut dire que le quartier va être envahi!

Par Tristan

Tristan… Oui c’est moi, issu de la génération années 80. Né à Toulouse en 1984, Palois (de la ville de Pau pour ceux qui ne connaissent pas), étudiant toulousain en école de commerce puis parisiens depuis deux petites années. Deux ans déjà, que je vis dans, il faut le dire, la plus belle ville du monde. Garçon de la ville, ça c’est sûr… Qu’est ce qu’il aime Tristan? Sortir pour faire la fête, ses amis, rencontrer plein de nouvelles personnes, la musique (notamment une chanteuse en particulier, si, si, une chanteuse qui s’est rasée la tête l’an dernier), la mode (oui, je fus gros et moche, donc je me rattrape depuis 5 ans là) et… la télévision bien sûr! La génération télé et Mc Do: le Club Dorothée, Ca Cartoon, Giga, les Mini Keums, La trilogie du Samedi, etc… Vous vous souvenez ? Donc la télé, on arrive à notre sujet.

1188365614.jpg

J’ai eu la chance (oui oui, la chance) d’assister dans ma fin d’adolescence à l’émergence de la télé réalité dans notre beau pays qu’est la France… Loft Story, l’Ile de la Tentation, Nice People, Popstars, Star Academy… Oui voilà, nous y arrivons : Star Academy. On a beau dire ce que l’on veut, la Star Academy est devenue incontournable dans le paysage télévisuel et musical français. Je suis bien placé pour connaître le sujet un petit peu de l’intérieur, j’ai travaillé en maison de disque.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu